Hawkinson Terrace

Aller en bas

Hawkinson Terrace

Message par Poppy Kadhafi $$ le Ven 8 Jan - 21:48



(cliché d'hawkinson terrace appelé "la cage" dans le quartier,
aménagée pour le loisir, transformé en véritable lieu de deal)


(cf: fruit town brims-08/11/15) "Les autorités locales sont régulièrement contactées dans la zone de Idlewood, particulièrement aux blocs, pour des pillages de commerces à l'étalage, des escroqueries ou encore du carjacking. La communauté se destitue progressivement, la fameuse épidémie de la drogue dure qu'est le crack en est le coup décisif. Tandis que la situation s'avarie de plus en plus et qu'aucune solution n'est adjugée, une partie des habitants du Hawkinson Gardens Housing Project s'approvisionne cette drogue inestimable dans d'autres quartiers pour la mettre sur le marché dans le leur."
►KEY WORDS: gangland/idlewood/gangs/brims/bloods/drugs/crack/etc

L'article ci-dessus datant de quelques mois parle en effet d'un redoutable streetgang qui a fait durant quelques années des dégâts incontrôlables dans le secteur d'Idlewood tout entier. Hiérachisé, organisé, déterminé et violents sont les adjectifs qui ont longtemps été attribués au gang des Fruit Town Brims. Ce dernier se serait dissolu durant les dernières semaines en raison d'arrestations en grand nombres, donc d'incarcérations, de morts d'hauts gradés et fuite de membres trop apeuré d'être retrouvés en morceaux dans une baignoire d'Hawkinson Projects.

Le secteur tout entier laisse place à une nuée de jeunes dealers qui travaillaient il y'a de là quelques semaines pour les Brims, y mettant tout leurs coeurs et leurs confiance pour se retrouver finalement véritablement à la rue sans drogues à revendre. Certains streetgangs concurrents gagnent du terrains alors que certains groupuscules dits "ex-brimmers" luttent pour garder une partie infime du territoire, c'est le cas pour la partie du quartier appelée Fruit Town, englobant quelques blocs d'Hawkinson Projects. Un groupe de jeunes continuerait à écouler d'anciens stocks en utilisant de nouvelles tactiques, usant les nombreuses cabines téléphoniques du quartier afin de réaliser leurs transactions.

•informations supplémentaires:
Le trafic de stupéfiants concerne de nombreux corps de métiers : agriculture, chimie, négoce à l’exportation, logistique et transports, importation, gestion des stocks, distribution, marketing, blanchiment des capitaux. Il fonctionne globalement comme les autres marchés de matières premières sauf deux caractéristiques spécifiques : la prohibition et l’inélasticité de la demande aux prix, qui favorisent le maintien de prix élevés et donc des profits supérieurs à d’autres marchés rendant l’activité attractive, dans les pays développés, la segmentation du marché est croissante. L’essentiel de ces revenus profitent au crime organisé dont les profits nécessitent des procédures de blanchiment d’argent. Il convient de préciser que le trafic de stupéfiants appartient à un ensemble de pratique illégales (trafic d’armes, trafic de main-d’œuvre, etc.) permettant de financer le crime organisé.

La nature illégale du marché impliquant que l’arrêt de l’activité n’est pas lié à un dépôt de bilan mais à la mort ou à la prison, les trafiquants sont poussés à une efficacité et à une innovation permanente. Le crack a permis d’élargir le marché de la coca à un public plus large que le marché originel de la cocaïne dont l’image l’associait à un public élitiste. Dans les pays développés, l’accélération des tendances qui favorise un renouvellement des produits se traduit notamment dans la diversité des logos présents sur les buvards de LSD ou sur les cachets d’ecstasy.

La distribution est organisée en structure pyramidale. Les gros dealers, narcotrafiquants, s’occupent de transactions de plusieurs kilogrammes, alors que les petits dealers, revendeurs de rue souvent usagers eux-mêmes, s’occupent des transactions avec le consommateur final. Le trafiquant n’intervient pas dans le commerce de détail dit aussi « trafic de fourmis ». La structure pyramidale du marché implique que le nombre de petits dealers est beaucoup plus élevé que le nombre de gros dealers. Les profits réalisés par les petits dealers sont directement réinjectés dans l’économie locale sans passer par des procédures de blanchiment.



OOC: t'sais bien comment ça s'passe, on agira quand il faut agir
avatar
Poppy Kadhafi $$

Messages : 248

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hawkinson Terrace

Message par Poppy Kadhafi $$ le Sam 9 Jan - 17:49

https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=384680402.png

Message envoyé à Giacky que j'ai malheureusement supprimé.
Le roleplay que nous proposons ici est clairement celui d'Housing Projects càd d'un terrain bien défini dans lequel une communauté évolue et dans lequel la drogue est une pièce maîtresse.
Des évênements seront organisés de manière OOC pour sortir de la banalité et du train de vie de la plupart des gangs et seront tous postés sur le forum pour en faire un réel évènement.
Un planning est donc mis sur pieds de la manière suivante :
Telle date : Freehouse dans le block A d'Hawkinson
X date : Mort d'un enfant des blocks qui s'est injecté du crack en grande quantité, enterrement le jour d'après.
X date anniversaire d'un membre
Et s'en suivent une série d'évènements émis par ce qu'on appelle le maître du jeu, en moi en l'occurrence.
avatar
Poppy Kadhafi $$

Messages : 248

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum